Préserver les forêts

Sauvegarder l’habitat du gibbon

Indonésie
Etendre et protéger la « Kalaweit Pararawen Reserve

Sauvegarder l’habitat du gibbon

Porteur du projet
logo Kalaweit

Durée du partenariat
2016-2018

Situation
Indonésie

Voir sur la carte

Partager ce projet

Le projet et ses enjeux

Face à l’extension des plantations d’huile de palme et à la destruction des forêts, réserves de biodiversité, Kalaweit a créé la « Kalaweit Pararawen Reserve » sur l’île de Bornéo. La réserve, qui doit, à terme, faire plus de 200 hectares, est l’un des derniers refuges pour les espèces environnantes dont l’habitat est très menacé.

L’Indonésie fait en effet partie des pays avec l’un des plus forts taux de déforestation au monde : ses forêts pourraient disparaître définitivement à très court terme, d’ici 10 ou 15 ans, et la biodiversité, dont des espèces comme le singe gibbon, est extrêmement menacée.

Kalaweit sensibilise les populations locales à la préservation de leurs forêts via la radio Kalaweit FM  qui délivre des messages de protection de l’environnement et via la série “Kalaweit Wildlife Rescue” diffusée sur Metro TV. Des rencontres avec les villageois sont également organisés pour les sensibiliser à l’importance de préserver la nature.

Un travail d’investigation scientifique de la faune est aussi entrepris dans la réserve. Le projet a permis la création de trois postes de garde forestiers pour la surveillance de la réserve. Enfin , une pépinière a été mise en place en 2017 pour remplacer au fur et à mesure les vieux hévéas par des arbres fruitiers et renforcer ainsi, les ressources alimentaires des primates de la réserve.

Les bénéficiaires

Les habitants du village de Pararawen et des autres villages aux alentours de la réserve.

Les plus du projet

La protection des forêts en Indonésie se fait en général par la mise sous statut de certaines zones en parc national ou réserve naturelle, avec, dans le meilleur des cas,  la mise en place de patrouilles. Cependant, l’application de la loi en Indonésie en termes de conservation des zones protégées est régulièrement contournée. Le braconnage ou les coupes illégales de bois restent souvent impunis. L’acquisition de terres est la seule manière efficace pour protéger la forêt face aux méthodes similaires mises en place par les compagnies d’huile de palme.

« Depuis que Kalaweit s’est installé ici, beaucoup de villageois ont vendus leurs terrains, ou plantations traditionnelles d’hévéas, parce que l’hévéa ne rapporte plus beaucoup… (…)

Les villageois n’ont pas de problème avec Kalaweit, car pour protéger la forêt, Kalaweit achète les terres et respecte les villageois. (…) Moi j’aimerais que le gouvernement fasse comme Kalaweit pour la réserve d’Etat, ce serait bien mieux… »

Monsieur Pak Jarliansyah Chef du Hameau de Pararawen (commune de Lémo)
logo Kalaweit

Porteur du projet Kalaweit

Kalaweit, qui signifie “gibbon” en langue dayak, a été créé en 1998 par Chanee, un français passionné de gibbons depuis son enfance. Elle oeuvre pour la sauvegarde des gibbons et leur habitat en Indonésie (Bornéo et Sumatra). Il s’agit aujourd’hui du plus grand projet de sauvetage des gibbons au monde. Les gibbons font partie de la famille des grands singes.
Voir le site