Préserver les forêts

Préserver les forêts de l’île de Sainte-Marie

Madagascar
Stopper la déforestation des écosystèmes en protégeant 3 massifs forestiers et la mangrove de Saint-Joseph.

Préserver les forêts de l’île de Sainte-Marie

Porteur du projet
logo GRET

Durée du partenariat
2016-2018

Situation
Madagascar

Voir sur la carte

Partager ce projet

Le projet et ses enjeux

Avec 3175 ha de forêts remarquables et 450 ha de mangroves, l’île de Sainte-Marie a été classée comme site prioritaire à protéger par l’Etat Malgache. Agriculture sur brûlis, surexploitation des ressources et tourisme entraînent déforestation, érosion des sols et menacent directement la biodiversité de l’île.

Afin d’enrayer ce processus de déforestation, le projet soutient les acteurs locaux dans la mise en place d’actions de conservation, notamment l’obtention d’un statut de classement en tant qu’aires protégées des 3 massifs forestiers, ainsi que la mise en place d’un programme de protection et de restauration de la mangrove.

D’ores et déjà le projet a permis le classement en tant qu’aire protégée de la mangrove de Saint Joseph à l’été 2016.

Le Gret apporte, depuis 2012, un soutien technique et accompagne les acteurs de l’île mobilisés et représentés au travers d’une plateforme de concertation. Le rôle de la Plateforme est de définir, valider, suivre et évaluer des actions de conservation in-situ de la forêt et des espèces menacées, dans le but d’asseoir une gouvernance locale de l’environnement.

Les bénéficiaires

135 personnes physiques et morales qui bénéficient de l’expertise technique du Gret et des actions de préservation de l’environnement (membres de la plateforme de concertation, agriculteurs de l’île, associations de protection de l’environnement, communautés locales de St Joseph)

Les plus du projet

La Plateforme de concertation vise à :

  • la mise en place d’une gestion intégrée des zones côtières et une responsabilisation de l’ensemble des acteurs locaux.
  • une compréhension des interdépendances entre les problèmes de déforestation et les impacts sur toutes les autres activités.
  • créer un espace de dialogue, de résolution des conflits d’usages au travers de groupes de travail.

L’approche du Gret sur ce projet vise à  :

  • fédérer les énergies locales (secteur privé, associatif et communautaire, commune),
  • valoriser les initiatives portées par les acteurs locaux de Sainte-Marie,
  • à les renforcer pour favoriser leur appropriation.

« Ce projet nous permet de restaurer une partie de la mangrove qui a été rasée lors de la construction de la digue et du pont de Belle vue. Cette restauration est particulièrement importante pour Sainte Marie car la mangrove est un lieu de ponte et de nurserie pour les poissons et les crustacés. (…) Une mangrove en bonne santé grâce au suivi par la Communauté Locale de Base de St Joseph (CLB), gestionnaire de la mangrove, laisse espérer une augmentation des ressources en poissons et en crustacés. »

Abdallah ISSOUF de la Communauté locale (VOI) de St Joseph , bénéficiaire du projet du GRET
logo GRET

Porteur du projet GRET

Le Gret est une ONG française fondée en 1976 ,qui agit du terrain au politique pour lutter contre la pauvreté, les inégalités et la gestion des ressources naturelles. Ses 771 professionnels mènent 150 projets par an dans 28 pays.
Voir le site