Préserver les forêts

Le “noyer maya”, l’arbre magique

Colombie
Restaurer les forêts grâce au noyer maya pour la survie du singe Titi tamarin.

Le “noyer maya”, l’arbre magique

Porteur du projet
logo Envol Vert

Durée du partenariat
2014-2017

Situation
Colombie

Voir sur la carte

Partager ce projet

Le projet et ses enjeux

La Colombie est l’un des pays au monde les plus remarquables en termes de biodiversité. Cette dernière est menacée par la pression exercée par les activités humaines. Sur la côte caribéenne, la forêt tropicale sèche, habitat unique du singe Tamarin Titi à tête blanche, a quasiment disparu.

Pour restaurer la forêt, le projet d’envol Vert s’articule sur deux axes : le soutien aux paysans “sans terre” et la plantation d’un arbre dit « magique » : le Noyer Maya.

Cette espèce locale, surexploitée pour son bois d’œuvre, est un arbre qui a le double avantage de favoriser la biodiversité et de nourrir les hommes et le bétail par ses graines et ses feuilles.

En développant des systèmes agroforestiers, associant plantation de cultures vivrières et d’arbres, les paysans « sans terre » du projet assurent leur souveraineté alimentaire et contribuent à reboiser la zone.

Ainsi, des arbres sont plantés, et les activités économiques – agriculture, élevage – ont un impact réduit sur la forêt.

La mise en place de systèmes agricoles et pastoraux durables bénéficie depuis 2014 aux populations de la communauté de Los Limites.

En complément, un projet de reforestation doit permettre de créer un corridor écologique entre les deux réserves où se situent le projet, et ce, afin de favoriser la connexion des deux forêts et protéger sa faune, dont le singe Titi.

Les bénéficiaires

Vingt familles de la communauté de Los Limites profitent de l’appui d’Envol Vert. Le projet a permis la création en 2016 de l’association ASOCALIM fédérant 48 agriculteurs autour du projet.

Le plus du projet

Le projet crée un cercle vertueux : un contrat a été passé avec les propriétaires terriens pour que les paysans “sans terre” puissent bénéficier de leur parcelle sur du long terme. Ces paysans sans terre peuvent alors planter des arbres fruitiers et le noyer maya, planté en association avec ces arbres, permettent de nourrir le bétail des propriétaires et d’améliorer leur rendement laitier.

Grâce à cette organisation, nous pouvons diffuser les techniques et les valeurs qui font partie du projet d’Envol Vert ici. ASOCALIM est pour nous un outil incroyable pour accomplir nos obligations vis-à-vis de la nature.

Víctor Olivares Vice-président de l’association d’agriculteurs ASOCALIM soutenue par envol Vert
logo Envol Vert

Porteur du projet Envol Vert

Créée en mars 2011, Envol Vert est une association de préservation de la forêt et de la biodiversité, dans les pays les plus défavorisés du monde et en France.

L’association travaille à développer des alternatives économiques en soutenant les initiatives des populations locales de préservation de l’environnement. L’association a déjà permis par ses actions la plantation de 140 000 arbres au Nicaragua, au Pérou et en Colombie.



Voir le site