Préserver les forêts

« Eyá Pavara » – Restauration des forêts ancestrales au Panama

Panama
Co-construction d'un programme de reboisement, de préservation et de développement de compétences, avec les communautés autochtones Emberà des villages de Piriati et Ipeti.

« Eyá Pavara » – Restauration des forêts ancestrales au Panama

Porteur du projet
logo If Not Us Then Who

Durée du partenariat
2020-2022

Situation
Panama

Voir sur la carte

Partager ce projet

Le projet et ses enjeux

En 2013, un groupe d’une quinzaine de jeunes Emberà s’est constitué en association (Ejua Wadra) pour débuter une action de restauration, de reboisement et de protection de la forêt et de ses ressources naturelles sur leurs terres collectives fortement dégradées par la déforestation.

Soutenue par les autorités traditionnelles Emberà et par l’Université Mc Gill au Canada, cette association a déjà reboisé bénévolement 2500 arbres aux alentours de Piriati. Elle a créé une première pépinière communautaire et a réintroduit plusieurs espèces végétales en voie de disparition en organisant des collectes de graines, de semences et de pousses dans les forêts du Darien où la biodiversité est originelle.

Après une rencontre avec l’un des leaders de la communauté Emberà, Candido Mezua Salazar, l’association française « If Not Us Then Who » propose d’accompagner, de développer et de financer cette initiative pour en faire un projet pilote de restauration des forêts ancestrales Emberà.

Les bénéficiaires

Les bénéficiaires directs du projet sont les peuples autochtones dont le nombre s’élève à 1 670 habitants pour les peuples des Ipeti et Piriati.

Les plus du projet

Les peuples autochtones sont les premiers gardiens des forêts : leur mode de vie traditionnel leur permet de préserver leurs ressources forestières. Malheureusement, ces peuples sont aujourd’hui les premiers affectés par les conséquences de la déforestation sur leurs territoires.

L’association If Not Us Then Who France souhaite soutenir les initiatives locales du peuple Emberà car l’enjeu de l’action est triple :

  • Au niveau local, il s’agit d’aider une communauté à retrouver de l’autosuffisance, des moyens de subsistance durables et de garantir la pérennité de l’environnement naturel et donc culturel.
  • Au niveau national, l’enjeu est de restaurer une forêt de type tropical pour stocker du carbone et permettre le retour de la biodiversité : une forêt vivante, exploitée dans une vision durable.
  • Au niveau international : l’enjeu est de contribuer à freiner le changement climatique, mais aussi de participer à la création d’un modèle de conservation « autochtone » qui puisse – à terme – générer un revenu pour services écosystémiques.

« Comme le disaient nos ancêtres, si les peuples des forêts disparaissent, les forêts disparaîtront aussi »

Cándido Mezúa Bénéficiaire du projet
logo If Not Us Then Who

Porteur du projet If Not Us Then Who

If Not Us Then Who France mène une campagne globale de sensibilisation sur le rôle que jouent les populations autochtones et locales dans la protection de notre planète.

Depuis 2018, l’association défend le respect des droits territoriaux des peuples autochtones et des communautés locales comme levier essentiel de la lutte contre le changement climatique. L’association aide notamment à la conception, au financement et à la mise en place de projets de terrain dans les communautés forestières.


Voir le site